Err

Univers Spirituel, Magique & Féérique
Paiement sécurisé
CB, Visa, Paypal,
CB 2,3 ou 4X sans frais
Livraison
Lettre Suivie, Colissimo 48h / 72h
Contact
09.77.90.06.39
Mardi, jeudi, vendredi et samedi
Boutique et librairie ésotérique en ligne L'Echoppe de Gaïa
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

Le Grimoire Secret de Turiel

(Code: CLEF00469)
12,00 €
RUPTURE TEMPORAIRE
Le Grimoire Secret de Turiel
  • Le Grimoire Secret de Turiel
  • Le Grimoire Secret de Turiel
Le Grimoire Secret de Turiel
Traduit : Philippe Pissier
Edition : Edition de La Clef D'Or
60 pages
Année 2017
Dimensions : 15X21 cm
ISBN :
979-1094879177

Publié pour la première fois en latin aux alentours de 1518 mais probablement plus ancien, Le Grimoire Secret de Turiel demeure encore de nos jours l'un des grimoires les plus énigmatiques du Moyen Âge. En dépit de sa brièveté, il constitue en effet à lui seul un système complet de magie cérémonielle. Ce petit recueil transmettant les instructions pour contacter Turiel (tuwr-el, le « rocher de Dieu »), l'un des anges déchus révélés par le Livre d'Hénoch, se divise en deux parties. - La première, consacrée aux prières, invocations, consécrations et exorcismes affectés à chaque jour de la semaine. Ils sont accompagnés des caractères schématiques d'Aratron, Seigneur de Saturne ; Phaleg, Seigneur de Mars ; Phul, Seigneur de la Lune ; Bethor, Seigneur de Jupiter ; Ophiel, Seigneur de Mercure ; Hagith, Seigneur de Vénus ; et Och, Seigneur du Soleil. Des notes relatives aux parfums appropriés sont également jointes. - Une seconde partie contient les Invocations et les Rituels de la Cohorte d’Esprits, une liste des esprits, messagers et intelligences des Sept Planètes, ainsi que la manière d'Exorciser les Esprits à l’Apparence Visible. Le livre se conclut par des Rites magiques tirés de divers Grimoires anciens et par un Tableau des Heures Planétaires. Ce texte demeure l'un des très rares consacrés aux Esprits Olympiques et se doit en conséquence de figurer dans la bibliothèque de tous les Occultistes.

La traduction est de Philippe Pissier, la préface d'Emilie Sentier